Citrons doux

« Citrons doux, comme Nuages, réunit des compositions et arrangements personnels mais, plus que sur le swing ou le balanço, mon choix s’est porté cette fois sur le murmure, la confidence, la nostalgie et la tendresse.

J’ai aussi souhaité mêler à ma musique celle de compositeurs pour lesquels le cœur des guitaristes ne cessera jamais de battre, le paraguayen Agustin Barrios (1885-1944), les espagnols Fernando Sor (1778 -1839) et Federico Moreno Torroba (1891-1982), et le luthiste allemand Silvius Leopoldus Weiss, exact contemporain de Johann Sebastian Bach, comme j’ai pris plaisir à faire cohabiter l’ombre de Frank Zappa, les valses de Frédéric Chopin (1771-1844) et la valse-musette de Tony Murena. « 

        Roland Dyens

GHA 126.059 – ℗ © 2001 GHA Records

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :