Vingt lettres (Recueil complet interprété par Roland Dyens)

Compositeur : Roland Dyens

Maison d’édition : Lemoine

Recueil : Vingt Lettres, dédié à Marie-Hélène Foufounis

Pour écouter chacune des Lettres, cliquez sur la numérotation du temps ci-dessous :

Durée : 1m55 (0:00 lettre a Sydney 1:14 lettre à la Seine 2:54 lettre noire 4:55 lettre a soi-même 6:50 lettre française 8:41 lettre mi-longue 10:38 lettre latine 13:10 Venezuelettre 14:08 lettre à Claude et Maurice 16:47 lettre à la vieille Angleterre 18:40 lettre Nordestine 21:03 lettre à demain 23:15 lettre et le néant 23:45 lettre au calme 26:21 lettre à Jacques Cartier 28:02 lettre à Isaac, Emilio et les autres 30:02 lettre encore 31:35 lettre à la Saudade 33:31 lettre à Julia Florida 33:45 cut, different piece)

Lettre N°1 : Lettre à Sydney

Lettre N°2 : Lettre à la Seine dédiée à Marie Chabrun

Lettre N°3 : Lettre Noire

Lettre N°4 : Lettre à soi-même

Lettre N°5 : Lettre Française à la mémoire de Pierre Petit

Lettre N°6 : Lettre mi-longue dédiée à Gisela Melo

Lettre N°7 : Lettre Latine

Lettre N°8 : Vénézuelettre dédiée à Heike Matthiesen

Lettre N°9 : Lettre à Claude et Maurice

Lettre N°10 : Lettre à la vieille Angleterre dédiée à Mary Criswick

Lettre N°11 : Lettre Nordestine dédiée à Odaïr Assad

Lettre N°12 : Lettre à demain

Lettre N°13 : Lettre et le néant dédiée à Jean-Sol Partre

Lettre N°14 : Lettre au calme dédiée à François Martin

Lettre N°15 : Lettre à Jacques Cartier dédiée à Fari

Lettre N°16 : Lettre à Isaac, Emilio et les autres à la mémoire d’Adriana (épouse d’Alberto Ponce)

Lettre N°17 : Lettre encore dédiée à Elena Papandreou

Lettre N°18 : Lettre à la Saudade dédiée à Sydney Dyens

Lettre N°19 : Lettre à Julia Florida dédiée à Andrea Klingler

Lettre N°20 : Lettre à Monsieur Messiaen dédiée à Varvàra Gyra

Instrument(s) : Guitare solo

Niveau : 2

Date de création : 01/01/2001

Histoire :

Voici une bonne quinzaine d’années (et trois semaines) que j’espérais pouvoir écrire un jour ces pièces pour guitare à l’adresse de la plupart d’entre vous. C’est aujourd’hui fait. Cependant – et c’est là la principale raison de ce délai important – la conjugaison d’une certaine qualité musicale et d’une relative aisance d’exécution me semble toujours tenir de la plus haute difficulté en matière d’écriture. Et si j’ignore encore si ces 20 lettres remporteront ce défi-là, je sais au moins que je l’aurais tenté, répondant ainsi aux nombreuses voix amies qui depuis longtemps m’avaient invité à orienter mes travaux dans cette direction (très intimidant, cela dit et peut-être davantage que la composition même d’un concerto !).
Aujourd’hui, au terme de ces quelques semaines de travail, ce qui probablement me ravit le plus est l’idée que ma musique puisse enfin être abordée par cette frange majoritaire de guitaristes qui, pour des raisons techniques compréhensibles, se sentait un peu exclue de la plupart de mes compositions.
Cette lacune, je l’espère, fera donc désormais partie du passé.

Roland Dyens

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :